Vidéo

Voici une liste de vidéos, documentaires, trailers…, dans laquelle il y a un  rapport direct avec la culture que nous souhaitons promouvoir, bon visionnage et keep the faith !!

ROCKSTEADY AUX ORIGINES DU REGGAE, Reportage, VF, 1H33mn.

Afin d’enregistrer un album, de jouer sur en scène en Jamaïque, plusieurs artistes de cette époque se retrouve en studio, le réalisateur Smasha Bader saisir le moment et livre un bon reportage , quelques images d’archives, enregistrements studio, interviews,…

Stranger Cole, Sly Dumbar, Ernest Ranglin, Lloyd Parkes, Leroy Subbles, Hopeton Lewis, Jidy Mowatt, Marcia Griffiths, Dawn Penn, Derrick Morgan, Ken Boothe, Bongo Herman, U Roy,…


LEE SCRATCH PERRY «  Vison Of Paradisio »Reportage VF, VOST, 52 mn.
Diffusé sur Arte concert l’an dernier (le 16 aout 2015), le réalisateur a suivi pendant 15 ans l’artiste incontournable de la musique jamaïcaine « LEE SCRATCH PERRY ». Il nous présente un portrait  actuel de ce révolutionnaire, malade (ou pas), paranoïaque, génie, chanteur, producteur,….Qui malgré ces 79 ans , n’est pas si fou que cela !!! Au programme :
– Historique du mouvement Rastafari en Jamaïque, retour sur son travaille avec « Bob Marley & The Wailers » qui lui laisse une rancœur non résolue, visite du Black Art Studio, interview de l’artiste, de différents DJ’s, producteur, famille, On a même droit à une séance de peinture chez lui en Suisse.
Rappelons que Lee Perry effectue en ce moment une tournée pour fêter ses 80 ans.

THE BEAT – SHOW TV – 1966 – 26 Episodes – 23 mns. DVD – (Bear Family Rds) – 2005.

 the_beat_01_02 the_beat_03_04the_beat_05_06

En voici une super émission de télévision americaine réalisée et diffusée en 1966 qui réunissait pendant plus de 20 minutes des artistes de R&B, Soul,..

Présentée par le disc-jockey Bill « Hoss » Allen. Tourné en couleur le Show était constitué d’artistes que le DJ jouait lors de ses émissions de radio.

Enregistré en live, tous les artistes étaient accompagnés par le groupe Studio de l’émission et dirigés par le blues man Clarence « Gatemouth » Brown.

Parmi les invités: Otis Redding, Little Milton, Esther Phillips, Joe Tex, Etta James, Lattimore Brown, Roscoe Shelton, Carla Thomas, Freddie King, Barbara Lynn, Johnny Taylor, radiants, Louis Jordan, The Mighty Hannibal, ‘Frogman’ Clarence Henry, Robert Parker, Joe Simon, Mitty Collier, Jamo Thomas, ZZ Colline, Lou Rawls, Bobby Hebb, Willie Mitchell, Don Bryant, Les Ovations, The Bar-Kays, Percy Sledge, Garnet Mimms,Sam & Dave,…

Le dernier épisode de la série comportant 26 épisodes est présenté par un fabuleux Otis Redding qui assure le show, car le présentateur Bill « Hoss » Allen qui avait un amour intense pour l’alcool tomba ce soir là dans une bouteille, ne pouvant donc plus faire ses adieux.


Northern Soul: le film – 2014- VO – 1h42

Le film « Northern Soul » d’Elaine Constantine est sorti au cinéma en Angleterre le 17 octobre dernier. Pour nous français il faut se contenter du DVD sorti le 20 octobre 2014. Cela faisait un an que nous attendions cela, que des nouvelles arrivaient au compte goutte sur les réseaux.Un premier regret, qui est que même si la scène est moins importante en France qu’en Angleterre, nous aurions aimé visualiser cette œuvre nous aussi sur grand écran accompagné de manifestations musicales comme cela a été le cas pour nos amis britanniques. Nous nous sommes donc contenté du DVD en version originale sous titré en anglais. Les personnages sont attachants et dévoilent merveilleusement bien la passion que chacun à en soi pour ce genre musicale. Tout y est: la découverte de ce milieu, l’adrénaline de trouver un disque particulier, l’excitation des soirées, l’enchainement des pas de danse tous aussi fous les uns que les autres, les difficultés d’intégration… Petit bémol tout de même pour ma part, c’est cette association systématique de la Northern Soul à celui du monde de la drogue. C’est de notoriété publique que pour l’endurance d’une all-nighter, beaucoup de danseurs s’adonnaient à ces pilules magiques! Mais on peut aussi se laisser entraîner sur le dancefloor durant toute une nuit rien que par les vibrations intenses de la musique. En tous les cas c’est un film à voir, à entendre! et croyez-nous vos pieds vont en frémir de plaisir!


THIS IS SKA + REGGAE STORY OF JAMAICAN MUSIC (BBC) – VO – 1h40

            La première Video « This is Ska » (34mn)  est un film sorti en 64 afin de promouvoir la musique jamaïcaine: le Ska !! On se retrouve à l’intérieur du Sumbréro Club avec la formation Byron Lee & The Dragonaires aux commandes qui accompagne les prestations de Prince Buster « Wash Wash », Maytals « Treat me bad », « She will never let your down », Charmers « So marie », Stranger Cole « Rough’n’tought », Roy et Yvonne « Two roads before me », Blues Busters « I don’t know », Byron Lee « Sammy dead » et Jimmy Cliff « King of king ». Bref ! Génial !!  Le reportage qui suit remonte l’histoire de la musique jamaïcaine des 60’s en passant par la dureté des Rude Boys et le rocksteady, pour arriver en Angleterre. En 1969 les skinheads côtoient la communauté jamaïcaine et écoutent du Reggae. Par amour de cette musique ils vont aux concerts, sound system mais surtout achétent des disques, ce qui propulse le Reggae dans les charts anglais. Le Reggae sort enfin de l’ombre et s’exporte.